V. LES RESPONSABILITES DES ACTEURS

 

Donneurs d'ordre de travaux hyperbares

Les maîtres d'ouvrages, les clients des entreprises de plongée et les employeurs d'hyperbaristes au sec ont une importance majeure dans la sécurité des personnes qui sous leur contrôle, sont exposées à l'hyperbarie. Conformément aux systèmes de management de la sécurité (OSHAS 18000), la procédure la plus efficace est d'abord d'afficher clairement sur tous les sites que la sécurité est la première préoccupation des dirigeants. Ensuite il ne faut pas contracter de sous-traitants sans avoir vérifié qu'il s'agit d'une entreprise non seulement certifiée mais encore ayant intégré un niveau de prévention maximum dans son organisation générale. La pratique de l'audit de sécurité réalisé par une structure indépendante, avant l'ouverture des prix, de telle sorte que ceux qui ne sont pas au meilleur niveau de sécurité soient éliminés quelque soit leur (bas) prix pourrait se généraliser.

 

Les entreprises de travaux hyperbares

Le fait d’avoir créé une certification d’entreprise pour les travaux relevant des mentions A et D, devrait entraîner, si les critères de certification sont bien choisis, une mise à niveau des entreprises en matière de management de la sécurité (genre OSHAS 18000), ce serait une excellente nouvelle.
L'engagement du Chef d'entreprise doit être aussi clair que celui des donneurs d'ordres, et son organisation doit tenir compte au maximum du retour d'expérience des chantiers pour mettre à jour au moins annuellement son Manuel de Sécurité Hyperbare. La pratique d'audits internes ou externes fréquents et documentés ainsi que le recueil systématique, éventuellement avec bonus pour ceux qui informent, de tous les "presque accidents" ou dysfonctionnements sont une source de progrès indéniables. Le conseiller à la prévention hyperbare aura un rôle déterminant à jouer.
L'entretien des équipements, notamment de protection individuelle et des matériels doit être rigoureusement suivie et la traçabilité accessible aux auditeurs de sécurité.
La qualification des personnes et leur formation continue doivent être assurées par l'entreprise et aucune personne non qualifiée pour la mission prévue ne doit être tolérée sous pression ou avec une responsabilité à la pression atmosphérique.
Les exigences d'accueil des employés intérimaires ou en CDD sur les chantiers ou dans l'entreprise, avec la présentation des règles de sécurité de l'entreprise et du site doivent être documentées avec la signature de l'intérimaire établissant que cet accueil a bien été conduit, par qui et à quelle date.

 

Scaphandriers et techniciens de chantier

La mise en application des règles dépend en bout de chaîne des hyperbaristes eux-mêmes, et s'ils ne doivent pas accepter d'intervenir dans des conditions risquées, symétriquement ils doivent appliquer toutes les prescriptions de sécurité de l'entreprise dont ils doivent s'assurer qu'elles leur ont bien été transmises (extrait du manuel de sécurité hyperbare correspondant au chantier sur lequel ils sont affectés, Plan de Prévention ou PGC, et maintenant notice de poste) de même ils doivent s’assurer que leur livret individuel est bien tenu à jour et signé par le Chef d’Opération Hyperbare après chaque intervention ou au moins chaque mission. Il est précisé que le Chef d’Opération Hyperbare s’assure que les conditions d’intervention sont bien consignées.